Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ASSOCIATION TERRE CELTIQUE
  • : L'Association Terre Celtique prône les valeurs traditionnelles de la famille, du travail et des cultures ancestrales. Si vous êtes intéressé par le fait de rejoindre une association qui bouge, qui ose manifester son appartenance à la culture Celte et en est fier, si vous aussi en avez assez de subir rejoignez nous afin d'être plus fort, solidaire et unis. Plus qu'une Association nous sommes une famille !!!! Nous vous proposons: Une ambiance qui correspond à vos idées, Des sorties en extérie
  • Contact

BIENVENUE

Recherche

Liens

Archives

13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 18:44

Je tiens à vous remercier du plaisir que vous me procurez en vous enseignant le passé combatif de nos anciens.

Je vous félicite également pour la progression technique, mentale et au combat debout dont vous faite preuve chaque semaine.

Un peu plus chaque mois je prend de la joie à vous voir évoluer dans l’art du combat. Les vidéos montrent à chaque fois cette progression régulière.

Merci encore et je tiens à vous rappeler que si je prend du plaisir à vous enseignez, vous êtes d’abord là pour vous, votre famille, la nation.

Un être fort, une nation forte


abdos
Uploaded by Terre-Celtique



Aprés cet entrainement nous avons fêté l'anniversaire d'un de nos membre, avec un gateau fait par Michel, et pour cadeau "la boite à claques" lol. Joyeux anniversaire Seb!

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 20:57
entrainement self-defense du jeudi soir de 18H30 à 20H00 entrainement self-defense du jeudi soir de 18H30 à 20H00 du matériel pro pour un bon entrainement
Partager cet article
Repost0
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 14:43

S'est déroulé ce week-end dans un ancien fort un stage extérieur ou encore une fois notre jeunesse a su démontrer cet adage « un esprit sain dans un corps sain ».

Je remercie chaque membre pour sa participation à l’effort physique et mental qu’a demandé de me supporter pendant deux jours lol.

De plus, je tiens à signaler qu’avec l’ambiance que chaque membre a mis, ce stage restera un des meilleur de ma vie. Amitié à la tribu.

Celte59

Pour les vidéos, mettez le son et vous comprendrez les titres,

Repas

Samedi soir,

Apéritif

Brochettes boeuf, merguez, saucisses, ( oui pierre cela s’appel un BBC lol)

pain

Salade pommes de terre (et oui pierre cela manqué d’haricot vert)

Vin, bières, cocktail, eau, coca, jus d’orange le tout à volonté (dans la limite du stock disponible)

Et un excellent gâteau aux pommes

Dimanche matin,

Brioche

Plaque de chocolat

Baguette

Café ou chocolat

Lait

Dimanche midi,

Apéritif,

Poulet à la broche,

Salade de riz, (et oui pierre il manqué de mayonnaise)

Vin, bières, cocktail, eau, coca, jus d’orange le tout à volonté (dans la limite du stock disponible, et il y en avait lol)

Et un excellent fondant au chocolat

Réveil celtique, où sont les tentes du canal ST MARTIN? lol

don quichotte nous a oublié (boutade, lol)


Course endurance dans les douves, avec jet de caillasse dans le trajet,

Adaptation de l’effort à la peur et stress.

Passage d’obstacle (mur de 4M50)

Il a fallut aux membre de terre celtique ces deux qualités, celle de savoir souffrir et d’être solidaire, sans cela il serai resté au pied du mur.

La prochaine fois je suis sur que l’on passeras ce mur en moins de 1 minute et 30 secondes.

Échauffement, renforcement musculaire,

Technique ah ah ah ahhhh lol

Ce n’est plus de mon age lol

Y m’a arraché le casque lol

Partager cet article
Repost0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 21:09

5 vidéos sur cet article

 

(Arme d’entraînement factice d’un poids égal à un réel),

Ne rêvez pas l’état désarme chaque jour les honnêtes citoyens et rend plus difficile l’acquisition d’arme légale, mais les voyous n’ont jamais eu et n’auront jamais de difficultés afin de se fournir illégalement. On nous oblige à compter sur un état policier qui, à ce jour, commence à nous faire peur plutôt que de nous rassurer !!!

Deux fois par semaine le jeudi de 18H30 à 20H00 et le samedi de 14H30 à 16H00 CONTACTER L'ASSOCIATION  POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

 

 

Ouvert aux femmes et hommes de 14 à 77 ans


la loi et les Arts Martiaux

http://perso.orange.fr/eric.richard/droit.htm

 

QUE FAIRE EN CAS D’AGRESSION ?

Si vous êtes seul en cause, si personne d'autre ne risque rien, la plus efficace des techniques est….LA FUITE ! Donc, en cas d'agression, mettez votre fierté dans votre poche (surtout vous messieurs !), et si vous le pouvez,évitez le problème : fuyez ! Si possible vers un lieu où il y a du public : les agresseurs n’aiment pas le public, et si la situation devait dégénérer, le risque pour votre intégrité physique serait moindre (mais pas nul cependant).

Cependant il existe des circonstances où la fuite est impossible. Par exemple, si vous êtes accompagné d'enfants ou de personnes vulnérables, ou si vous intervenez pour porter secours à quelqu'un qui subit une agression. Que faire dans ce cas ?

QUELLE ATTITUDE ADOPTER ?

Deux choses à ne pas faire :

 1/ Sous estimer l’agresseur

Il a l'air ivre, il est petit, pas très costaud. Qu'importe. Gardez à l'esprit qu'il peut-être extrêmement dangereux.

          2/ Adopter une attitude agressive ou trop sûre de soi

Cette attitude est inutile, et génératrice de problèmes. Essayez de garder une attitude détachée et restez calme. L’agresseur aura tendance à relâcher sa vigilance s’il pense qu'il n'y a aucune chance que vous ripostiez à son attaque éventuelle. Il est vrai que dans certains cours de self défense, il est préconisé d'adopter une attitude sûre de soi en espérant ainsi décourager l'agresseur. C’est un pari risqué, car cela aura pour conséquence de le mettre sur ses gardes. Si vous devez vous défendre physiquement, vous perdrez l'avantage de la surprise. Donc, dans le doute, gardez un profil bas… Tout est question de feeling !

 Une chose à faire absolument:

Analyser la situation

C'est très facile à écrire mais extrêmement difficile à réaliser quand on n'est pas préparé physiquement et mentalement à ce genre de situation où le stress est maximum. Quand on est pas coutumier des situations violentes, il est normal de ressentir de la peur et de l'appréhension. Ces deux sentiments empêchent notre machine à analyser de fonctionner correctement.

Il faut autant que possible ne pas se laisser envahir par eux au point de perdre toute capacité de raisonnement. Votre cerveau n'a qu'une envie : être ailleurs ! Il faut pourtant le contraindre à réfléchir.

Il doit répondre de manière urgente à plusieurs questions, que nous allons passer en revue.

Première question : quels sont les risques ?

Réponse difficile à trouver mais indispensable ! Si le risque est se faire voler un peu d'argent, et bien... acceptez cette perte. Injuste c'est vrai, mais sans conséquences graves. Si vous pensez que le risque se limite à recevoir une gifle, là encore il n'y a pas de réel danger. Par contre, si vous pensez courir un risque plus grave tel qu'un viol ou une atteinte sérieuse à votre intégrité physique, il va falloir vous défendre le plus efficacement possible.  

Deuxième question : Comment réagir ?  

Considérations juridiques :

Pour être en légitime défense il faut :

- que vous ou un tiers subisse une atteinte injuste, immédiate et réelle.
- que votre réaction soit proportionnée à l'attaque, et se déroule immédiatement.

Réaction proportionnée : cela implique que vous ne pouvez riposter en utilisant une arme face à quelqu'un qui n'en dispose pas.

Réaction immédiate : Vous ne pouvez pas riposter en frappant dans le dos un agresseur qui quitte les lieux car alors vous n'êtes plus menacé. Si vous sortez de ce cadre, et même si vous n'êtes pas à l'origine de l'agression, vous risquez une condamnation.

L'attaque doit être réelle : des insultes ou la simple menace d'une arme tenue par une personne inactive ne suffisent pas.

L'attaque doit être injuste : sont considérées comme juste les attaques commandées par la loi ou l'autorité légitimes. Un voleur interpellé par la police ne pourra se prétendre en état de légitime défense.

La riposte doit en outre être nécessaire : si la possibilité d'éviter le conflit existait, vous ne pourrez être reconnu en état de légitime défense.
Donc, une fois les risques y compris juridiques évalués, vous devez déterminer si vous allez agir, ou pas. Encore une fois, si le risque est peu important, laissez faire. Si vous en décidez autrement, il va falloir passer à l'action.

LE TEMPS DE L'ACTION

 

L'attitude à adopter :

La plupart des agressions commencent par des insultes, des invectives. Ne laissez pas votre esprit se fixer sur ce qui n'est que paroles. Ne répondez pas, peut-être reste-t-il une chance pour que l'agresseur passe son chemin ou renonce.

Adoptez une attitude calme, presque soumise. Ne regardez pas l'agresseur dans les yeux, cela peut-être considéré comme un défi et augmenter son agressivité. Vous pouvez choisir de poser votre regard sur sa poitrine. Cela vous permets de l'englober tout entier dans votre champ de vision.

Ne fixez pas votre attention sur un point particulier, surveillez à la fois les mains et les pieds de votre agresseur, restez vigilant pour ne pas être surpris par un éventuel passage à l'acte. Surveillez également l'environnement. L'agresseur n'est peut-être pas seul, ne vous faites pas surprendre !

Très important : évaluez en permanence la distance entre vous et l'agresseur. Est-il assez proche pour vous porter un coup ? Si oui, mettez vous légèrement de profil par rapport au danger et placez votre main gauche sur votre menton, coude au corps, un peu comme si vous réfléchissiez. Votre main droite vient se placer sous votre coude gauche, votre coude droit collé lui aussi au corps. Cette position protège les zones sensibles et vous permet sans adopter une attitude de garde plus agressive d'intercepter avec un minimum de gestes des attaques éventuelles..

L'action :

Il ne s'agit plus là de réfléchir. Il faut "exploser", sans aucune retenue afin dêtre le plus efficace possible. Si vous avez décidé d'agir, c'est normalement parce que vous courrez un réel danger, et il n'y a pas de place pour la demi mesure. Il faut vous défendre, c'est à dire provoquer la mise hors de combat de votre agresseur. Donc, inutile de lui donner une gifle.

Ne visez que des zones sensibles : yeux, gorge, testicules. Ce conseil peut-être modulé en fonction de vos moyens physiques. Si vous disposez d'une force de frappe suffisante, les coups au visage peuvent être envisagés. Mais même dans cette éventualité, les coups au corps sont le plus souvent inefficaces pour quelqu'un qui n'est pas très entraîné au combat. C'est encore plus vrai si vous êtes une femme, ou si votre agresseur est manifestement physiquement plus fort que vous. Donc ne gaspillez pas votre énergie, frappez là où c'est le plus efficace.

Si vous êtes entraîné au sol dans un combat au corps à corps, et que vous êtes immobilisé, tentez de vous dégager en griffant les yeux de votre adversaire ou en y enfonçant vos doigts, en mordant ce qui passe à votre portée, en saisissant et écrasant les testicules. Peu élégant ! Mais si ces techniques étaient autorisées en compétition de judo, beaucoup de pratiquants constateraient que leurs subtiles immobilisations ne sont pas si efficaces que ça (le plus souvent à cause de défauts techniques ou d'un manque de vigilance dû à l'absence de ce type de risque sur un tatami).

Ce n'est pas facile pour la plupart des gens, cela peut sembler immoral, mais il vous faudra au cours d'un combat agir sans retenue, avec toute la sauvagerie possible. Choquant c'est vrai, mais il n'y a pas de salut sinon. Encore une fois, nous vous conseillons de ne rien faire si le danger n'est pas réel, de fuir si cette solution peut-être envisagée, mais si vous devez vous défendre, nous le répétons: il n'y a aucune place pour la demi-mesure.

Pour être plus efficace, utilisez des "outils"

Il est ridicule d'imaginer un ouvrier qui travaille sans outil, un menuisier qui scie une planche à mains nues, un plombier qui tord ses tuyaux à la force du poignet. Dans le domaine de la self défense c'est la même chose, surtout si vous n'êtes pas entraîné au combat.

Tous les professionnels (policiers, services de sécurité privés,etc.) utilisent des "outils". Les meilleurs des outils sont ceux qui ne provoqueront chez l'agresseur aucune blessure grave tout en l'empêchant de nuire, comme une bombe lacrymogène ou un appareil infligeant des chocs eléctriques. Si vous pensez courir un risque particulier ou si vous habitez dans une zone à risque, peut-être est-il judicieux de faire une acquisition de ce type. L'acquisition et la détention d'armes sont soumises à une législation stricte.

Si vous ne disposez pas de ces armes, tout peut-être utilisé : des clés, un parapluie, un objet lourd à proximité. Nous ne souhaitons pas expliciter ici l'usage qui peut être fait de différents objets, car ces pages sont en accès libre, et il y a là un risque d'infliger des blessures graves.

Sachez que dans certains clubs de self défense, ces techniques sont enseignées, et que ces clubs demandent souvent à leurs adhérents de fournir un extrait de casier judiciaire vierge. C'est notamment le cas dans les clubs enseignant le T.C.R (techniques de combat raproché) qui est à notre avis une des techniques les plus réalistes et les plus efficaces à ce jour. Nous vous en reparlerons quand nous vous dirons un mot des différents arts martiaux existants.

En résumé :

Fuyez si possible. Dans le cas où cette possibilité est exclue, adoptez une attitude soumise, voire apeurée dans le but de faire baisser la vigilance et la garde de votre agresseur. Si l'agression se déclenche et que vous considérez risquer de graves dommages, dés que vous en entrevoyez la possibilité, attaquez le plus sauvagement possible en visant les yeux, la gorge, les testicules. Si vous réussissez à porter un coup, profitez de cet avantage pour en porter d'autres. Ne cessez d'attaquer que quand votre agresseur est hors de combat, diminué, aveuglé ou au sol. Par contre dés ce but atteint, cessez immédiatement. Il ne s'agit pas de s'acharner sur un blessé, il s'agit de se mettre définitivement hors de danger.

Après l'attaque, la fuite

Une fois votre agresseur mis hors de combat, il faut à nouveau songer à fuir. Dans la plupart des cas, cette mise hors de combat ne sera que très temporaire. Donc, revenez à ce qui selon nous est la meilleure des solutions et fuyez si cela est possible dans la situation où vous vous trouvez, en recherchant comme nous vous l'avons déjà indiqué des lieux où le public est nombreux.

LES PRINCIPAUX ARTS MARTIAUX ET TECHNIQUES DE COMBAT

 

Si vous souhaitez vous préparez plus sérieusement à une situation de violence, il vous faudra envisager de pratiquer une technique martiale. Bien entendu, si vous y consacrez tout votre temps durant de nombreuses années, tous les arts martiaux peuvent convenir.

Nous partons cependant du postulat que vous n'avez que peu de temps à y consacrer, et qu'une efficacité suffisante doit être atteinte en un minimum de temps, disons quelques mois à raison de quatres heures par semaines. Nous allons avec vous passer en revue les arts martiaux les plus connus. Nous nous excusons par avance auprès des pratiquants et des professeurs des arts martiaux et techniques que nous décrivons comme relativement peu efficaces.

Bien entendu, à terme et avec les années nous ne mettons pas en doute cette efficacité. Mais tous les pratiquants et les professeurs honnêtes vous diront qu'au bout d'une seule année à raison de deux heures par semaine, il est illusoire de penser atteindre un résultat probant face à un agresseur habitué au combat de rue.

Nous nous excusons également de n'avoir pas abordé ici toutes les facettes de ces disciplines qui sont susceptibles de vous amener bien plus qu'un simple moyen de défense. Elles sont pour certaines un véritable art de vivre qui inclut une philosophie d'une richesse extrême, et ne se limitent pas à un simple ensemble de techniques. Nous avons inclus des liens qui permettront à ceux d'entre vous qui le désirent d'en savoir plus sur les aspects que nous avons éludés ici pour ne nous attacher volontairement qu'à un seul, forcément réducteur: atteindre à court terme la plus grande efficacité possible.

Nous sommes bien entendu ouverts à tous ceux qui désireront réagir à nos propos ou nous proposer un complément d'information. Un simple mail suffira pour cela (utilisez le lien "contact" de terre celtique).

Partager cet article
Repost0