Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ASSOCIATION TERRE CELTIQUE
  • : L'Association Terre Celtique prône les valeurs traditionnelles de la famille, du travail et des cultures ancestrales. Si vous êtes intéressé par le fait de rejoindre une association qui bouge, qui ose manifester son appartenance à la culture Celte et en est fier, si vous aussi en avez assez de subir rejoignez nous afin d'être plus fort, solidaire et unis. Plus qu'une Association nous sommes une famille !!!! Nous vous proposons: Une ambiance qui correspond à vos idées, Des sorties en extérie
  • Contact

BIENVENUE

Recherche

Liens

Archives

2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 09:46
 

lion.gifVous recherchez pour vos manifestations sportives, culturelles, anniversaires, soirées étudiantes... un service d’ordre capable de répondre à vos attentes? Terre Celtique peut y répondre!

Nos membres sont très bien formés et encadrés.

Disponibles, dévoués et discrets, ils sauront gérer toutes situations pouvant découler d'événements non désirés.

Contacter l’association pour de plus amples renseignements.

 
Lutter pour la patrie

 

 
medium_ares.jpg.3.jpg
Mourir au premier rang, lutter pour la patrie,
C'est le sort le plus beau digne d'un bon guerrier.
Mais quitter et la ville et les riches prairies,
Avec son père vieux et sa mère chérie,
Et ses petits enfants, et la femme épousée,
Et sur les grands chemins s'en aller et mendier,
C'est le plus triste sort que réserve la vie.
Tous ceux que l'on supplie se détournent, haineux,
La misère vous tient, le besoin odieux.
Le déshonneur est là qui jaillit sur la race,
De ceux qui vont errants toute beauté s'efface,
Et misère et mépris vont les accompagner.
Ah! si meurt toute estime envers ces vagabonds,
Si le respect s'en va, l'égard et la pitié,
Luttons pour la patrie, fièrement et mourons
Pour nos fils, sans vouloir notre sang épargner!
 
 
Tyrtée
poète officiel de Sparte
(VIIè avant J.-C.)
 
 

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 15:06

En réunion préparatoire en date du 26/04/2007, en notre local, est apparu à mes yeux que si terre celtique prône la tolérance et accepte toute tendance culturelle et politique nationaliste et régionaliste au sein de notre association, un problème est survenu dans la discussion de fond.

En effet, très vite les tendances culturelles diverses ont ressurgies et à tout à chacun de convaincre l’autre que sa culture est la bonne ou la meilleure. Un tel discours est destructeur et diviseur dans le temps.

Si on veut durer il faudra trouver un axe moral et politique convenant à tous.

Devant ce problème, j’ai pensé que si la culture et la référence à l’histoire nous divise intellectuellement, il serait bon de recentrer le débat sur un discours commun à tous.

Je demande donc à nos membres de toutes tendances de réfléchir sur un Celtisme territorial plutôt que culturel et de défendre des valeurs communes à tous.

Famille, travail, nation, et autres à définir lors de la réunion du 20/05/2007.

En effet, nous connaissons tous notre histoire et connaissons les erreurs à ne plus commettre par conviction morale et politique.

Défendre notre territoire avec toutes formes de nationalismes réunies est facilement compréhensible par tous, défendre les siens aussi, en gros, défendre son assiette pour que les autres ne viennent pas taper dedans.

De plus le territoire celte couvre l’ensemble de l’Europe.

Prenons en exemple nos quartiers qui ont su, toutes tendances culturelles confondues se réunir afin de mieux survivre et qui maintenant s’imposent et s’invitent dans un grand nombre de problèmes de société.

Tant que nous resterons pointilleux et précis dans nos choix culturels et politiques nous serons divisés et écrasés par d’autre qui ont compris que l’intérêt commun prime sur toute politique ou culture. Aussi, tant que nous n’aurons pas défini une politique commune à tous, nos mouvements serons condamnés à l’immobilisme, ou pire à la destruction.

Réfléchissons à ce qui est mieux pour nous tous ou alors disparaissons sans regret car jouer les don quichotte afin de se faire plaisir ne dure qu’un temps.

Vous les anciens de tous mouvements, comment pouvez vous demander à une jeunesse qui n’a pas l’expérience de la souffrance, de la guerre et de la misère de voir comme vous?

Arrêter de discourir afin de courir après votre passé et d’essayer de le faire survivre à travers notre jeunesse. Votre passé se diluera dans le temps et pire, vous n’aurez pas préparé nos jeunes à leur combat qui aujourd’hui n’est plus celui d’hier. Votre expérience doit passer pour que notre jeunesse survive à l’épreuve du feu et de la souffrance qui l’attend dans les trente prochaines années. Alors adaptez vous et alors là peut être la nation aura un avenir...

celte59

Partager cet article
Repost0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 10:21
Une jeunesse sans valeur ni repère, sombre doucement dans les pires cauchemars en emportant avec elle ce qu’elle aime.

faces-of-meth
envoyé par prada187
Partager cet article
Repost0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 22:56

Voila ce que nous devrons affronter! Il faut forger nos enfants dans le meilleur acier avec un mental à toutes épreuves. Il est inutile de fuir, l’hexagone est petit. Tôt ou tard ils seront dans vos cages d’escaliers !!! Alors continuez de rêver à un monde d’amour, vous barrez la route à notre jeunesse prête au combat !!!

Partager cet article
Repost0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 08:55

profanation-tombe.jpgMalheureusement encore une fois des humains au cerveau atrophié se sont rendus coupable de gestes inqualifiables.

Il faut être légèrement déséquilibré et lâche pour s’en prendre à des sépultures.

«  On a notamment relevé des croix gammées et celtiques en rouge et noir ainsi que des inscriptions "Heil Hitler" et "Skinhead is not dead" sur l'un des ossuaires du cimetière. Les gendarmes chargés de l'enquête ont minutieusement ratissé le site jeudi. » source info wanadoo.

Nous rappelons simplement que ces hommes ont versé leur sang et donné leur vie afin que notre nation vive.

Ils ont gagné par ce geste le droit à tout notre respect et rendons leur un honneur qui leur est du, celui d’être Français ainsi que leur famille.

Ces hommes ont eu le courage de croire à un monde meilleur pour eux et les leurs et ont sacrifié leur vie.

Il est facile de boire dix bières pour se donner du courage et de profaner des tombes mais sachez, « skinmerde », que Terre Celtique sera toujours en face de vous, que vous êtes la honte du genre humain, de votre famille, de notre nation.

Vous déshonorez et déformez le nationalisme, jamais nos idées et nos valeurs ne pourront progressées avec une telle intolérance. Vous ne savez plus faire la différence et rendre hommage aux hommes et femmes qui ont eu le courage de perdre leur vie afin que vous aujourd’hui puissiez vivre dans une société saine et démocratique.

Et vous « skinmerde » qu’avez vous fait ? Et que faites vous ? Pour notre Nation, à part polluer la France par votre présence et existence.

De plus vous ne savez que vous cacher sous des ponts et en réunion restreinte. Osez afficher vos idées et affronter la justice de la nation, montrer vos visages remplis de haine, ayez le courage comme ces hommes et femmes de vous sacrifier pour vos « idées », mais là je pense qu’il n’y aura pas beaucoup de candidats! Alors oui, rester lâche et continuer de salir une belle idée qui est la Nation/Tribu !!!

 

 Terre Celtique ne pourra jamais comprendre et cautionner de tels horreurs !

       Celte59

 

 

QUESTIONS SUR L’ÉPIDÉMIE DE TAGS NEO-NAZIS DANS DES CIMETIERES

 On peut évidemment interpréter cette épidémie comme un phénomène classique en matière de pathologie mentale, bien identifiable d’un point de vue psychiatrique : des individus fragiles, voire totalement déséquilibrés, qui sont incapables de s’affirmer dans l’existence comme des êtres normaux, par des actes normaux, se donnent un semblant d’existence en défiant ce qu’ils prennent comme un tabou suprême, la tentation du mimétisme étant favorisée par l’impact médiatique (sur l’utilité duquel il faudrait d’ailleurs s’interroger, comme le suggèrent certains dirigeants de la communauté juive). Que les taggeurs soient partiellement ou totalement irresponsables n’enlève évidemment rien au caractère odieux de leurs actes. Odieux et lâche car il est trop facile de s’attaquer à des morts, quels que soient les prétextes de ces profanations.

Ceci dit il faut se poser une question : ces individus agissent-ils de leur propre chef ou sont-ils manipulés ? Et, si oui, par qui et pour quoi ? Nous n’aurons sans doute jamais la réponse. Car elle révélerait trop de choses sur les coulisses bien glauques de notre belle République. Par exemple du côté de certains groupuscules soi-disant satanistes…

Pierre Vial

 

                                                                                                        

Partager cet article
Repost0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 08:56

drapeau.jpg"Cet ensemble de plus de 10 000 textes (soit environ 1700 pages papier) est destiné au public occidental, qui n'a pas accès aux sources, mais aussi au public d'origine musulmane, lui aussi mis dans l'ignorance, et qui pourra enfin juger en connaissance de cause.
L'objectif de ce travail réalisé par des universitaires est ouvertement humaniste, critique et scientifique : la méthode ne s'embarrassera en aucune façon, étant donné l'urgence de la situation, d'une attitude de respect trop souvent répandue et que rien ne justifie, sinon la honte et la peur. Ainsi publiés, les documents dévoilent largement les origines et l'essence de l'idéologie musulmane, en présentant la personnalité de Muhammad, ses paroles et actes, des circonstances politiques, le contexte culturel, les influences religieuses dans lesquelles elle s'est constituée. On insistera notamment sur tout ce qui est d'ordinaire dissimulé, ce qui indique le caractère intrinsèquement violent et totalitaire de la religion musulmane. Ainsi, ils permettront enfin d'effacer un grand nombre de discours hypocrites, lâches et dangereux, de dissiper mensonges et manipulations, de combler le fossé tragique établi entre ceux qui savent et ceux qui ignorent ou croient savoir."

LIEN : islam-documents.org

carteislam1.gif

Partager cet article
Repost0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 08:40
par le Druide Kadith

Philéas Lebesque créa le Collège Bardique des Gaules. Voici un extrait de son allocution de présentation de son collège, prononcée le 10 août 1933 à Wrexlan, devant l'archidruide de Grande-Bretagne.

« Frères de Galles,

Nous venons du fin fond des Gaules apporter aux Celtes des Iles Britanniques le salut des Celtes de France. Comme vous, nous croyons en Dieu, en l'âme immortelle ; nous croyons en l'idéal chevaleresque qui a fait le gloire de nos peuples. Comme vous encore, nous croyons que, seule, la renaissance de la chevalerie celtique peut sauver l'Occident en péril, ainsi qu'elle l'a fait déjà, aux jours du Moyen-Age, lorsque fut proclamée la Quête du Graal. »

 

 

 
 
 

Filitosa V - 44.5 ko
Filitosa V
Le Graal
Une méthode de survie pour la Tradition Druidique a été le roman de la Table Ronde. La légende du roi Arthur servit à propager le Druidisme en le présentant d'une manière anodine dont les initiés comprenaient seuls le sens caché. Tout gravit autour du Graal. Le Graal est, exotériquement, ce calice qui sert au prêtre à célébrer la messe. Esotériquement, il est un vase sacré. Chez les Druides, il est le chaudron de Karedwen. Chez les Atlantes, il est la coupe d'or dans laquelle on recueillait le sang des taureaux immolés. La légende nous dit que le Graal est la coupe dans laquelle Joseph d'Arimathie recueillit le sang de la blessure faite au flanc de Jésus par le coup de lance. Cette coupe a donc une histoire, par son origine : c'était celle que le Christ tenait dans sa main quand il prononça les paroles : « Buvez, ceci est mon sang, …… », puis par ses pérégrinations : cette coupe a été transportée en Angleterre dans la région de Bristol, près d'Avalon.

Les Celtes

Les Celtes, et donc les Druides, croient à un univers conçu par une Intelligence Universelle et gouverné par Elle. La loi de cause à effet enchaîne les phénomènes, les fait se succéder les uns aux autres avec une logique irréprochable. Cette loi agit sous le contrôle de :

-  Hu Kadarn, le Fils, Seigneur de la sphère contenant la création

-  son épouse Karedwen, la Nature naturante,

-  tous deux accouplés sous le joug de Io, le Père, formant avec lui la Trinité Divine Celte. Des arbres leur sont attribués : - l'If, symbole de la sagesse, à Io - le Chêne, symbole de la force, à Hu Kadarn - le Bouleau, symbole de la beauté et de l'amour, à Karedwen. Ces mêmes arbres sont attribués aux membres des collèges druidiques. A savoir, le Chêne correspond au Druide, l'If à l'Ovate et le Bouleau au Barde.

La civilisation des mégalithes

Le territoire celto-gaulois fut envahi par trois vagues de migrations successives. C'est à la plus ancienne que l'on attribue l'érection des mégalithes. Malgré la découverte de nombreux squelettes, l'origine de cette première migration n'a pas été établie avec certitude. S'agit-il de peuplades caucasiennes ou touariennes ? On admet généralement que leur région était apparentée aux croyances du chamanisme boréal, dont on observe de nos jours des survivances en Finlande et en Mongolie.

-  Le dolmen

Dolmen de Fontanaccia - 32.4 ko
Dolmen de Fontanaccia
Sa forme ressemble à une grotte ou une table. A l'époque néolithique où sont construits les premiers dolmens, la grotte est toujours utilisée comme site funéraire. Des études ont démontré que les grottes servaient aussi comme cathédrales. Les peintures trouvées dans celles-c démontrent qu'un sens très prononcé du sacré avait ordonné la place des différents animaux. Il en résulte que ces grottes ne devraient uniquement servir à la mort naturelle, mais également à la mort initiatique. L'initiation, sous la forme d'enterrement, de mise en tombeau ou actuellement dans un cercueil, existe depuis le paléolithique.

-  Le menhir

Le menhir est une grosse pierre dressée. Elle est devenue très populaire depuis qu'Obélix en assure la livraison de par le monde par des bandes dessinées interposées. C'est encore les Bretons qui détiennent le plus haut menhir de France, celui de Mané-er-gah à Locmariaquer, qui est actuellement brisé, mais dont la hauteur primitive était de 23.50 mètres.

-  Le cromlech

Il s'agit d'un ou plusieurs cercles de pierres, entourant un tumulus, un dolmen, voire un Menhir. Ces pierres délimitent un enclos sacré. Les Celtes avaient pour habitude de mettre leurs trésors au centre de cette enceinte. Personne ne se serait risqué à aller les chercher. Seul un initié pouvait pénétrer au centre. La protection pourtant n'était que spirituelle ou magique. A cette époque, transgresser un tabou était très grave, la peine était le bannissement. Or, la vie, hors de la protection du clan, était très difficile et dangereuse. Une personne bannie avait peu de chance de survivre.

-   Le tumulus

Le tumulus est un tertre artificiel qui recouvre totalement un dolmen et l'entoure. Il existe des tumulus qui recouvrent totalement toute une série de chambres funéraires. Sur certains, l'église a fait construire une chapelle.

La société et les Druides

Les Celtes, comme tous les Indo-Européens, avaient organisé la société avec trois fonctions spécifiques :

-  la fonction sacerdotale

-  la fonction guerrière

-  la fonction productrice.

Les trois fonctions étaient complémentaires, la classe sacerdotale avait toutefois un rôle de régulateur et la royauté celtique était élective. Les Druides avaient dans leurs attributions tout ce qui concernait la religion, la justice et l'enseignement. Le mot Druide est devenu un terme générique pour représenter la première fonction. Cette fonction sacerdotale Comprenait trois catégories de sages :

-  les Bardes, les poètes. Représentants de la fonction sacerdotale auprès de la fonction guerrière.

-  Les Vates, qui pratiquaient la divination, Représentants de la fonction sacerdotale auprès de la fonction productrice.

-  Les druides, qui étaient philosophes et théologiens ; mais aussi conseillers des rois, juges ou médecins.

La tenue initiatique

Iolo Morganwg, qui institua la Gorsedd du Pays de Galles, définit les trois couleurs qui depuis sont portées par tous les Druides : - après avoir prêté serment, chaque nouveau Barde reçoit un ruban bleu, symbole de Vérité, qui est noué autour de son bras droit. - chaque nouvel Ovate reçoit un ruban vert, symbolisant les arts, noué au bras droit. - Les nouveaux Druides reçoivent un ruban blanc, couleur de l'innocence (on retrouve ici, plus que pour les deux autres couleurs, l'influence chrétienne), également noué au bras droit.

La tenue initiatique moderne (1894) :

-  La saie est une robe longue en lin ; c'est un bouclier, une armure qui dévie les influences négatives. C'est le seul attribut des Marcassins, ils puisent ainsi dans l'égrégore la force pour avancer.

-  Le voile et le bandeau complètent cette fonction d'armure lors de l'investiture de Barde ou d'Ovate. L'initié ne laisse visible que sa face, ses mains et ses pieds, parties qui doivent rester dégagées pour capter les rayons cosmiques et telluriques.

-  Le bâton droit des Bardes et des Ovates symbolise l'axe du monde. Ce bâton est tenu par l'hermite sur la neuvième lame du Tarot qui symbolise la sagesse et la prudence, la pensée raisonnée. C'est là que le pouvoir réel commence, le pouvoir de bénir, de sanctifier, de prononcer les paroles de pouvoir.

-  La canne de Druide symbolise l'accès aux plans intuitionnel et spirituel et lui permet d'irradier tous ceux qui entrent en contact avec le Druide.

Les huit grandes Fêtes Traditionnelles

Les Celtes célébraient huit grandes Fêtes Traditionnelles. Des trésors de sagesse ont été déposés dans chaque fête dont le symbolisme est universel. Les Druides ont uniquement procédé à une adaptation particulière à la race celte.

Samain (Pleine Lune de Novembre) C'est la dernière fête de l'année ou plus exactement la première de l'année suivante. A Samain le temps n'existe plus. En fait, Samain n'appartient ni à l'année qui se termine, ni à l'année nouvelle. C'est une fête fondamentale. A ce titre, c'est la date presque obligatoire de tous les événements mythiques connus. C'est à Samain que l'état major des Tuatha De Danaan se réunit pour préparer la lutte contre les Fomoire dans les récits irlandais. C'est aussi à cette date que Cuchulainn tomba malade. Cette fête délivre plusieurs messages. Samain est avant tout une fête d'obligation. Les festivités duraient trois jours.

Solstice d'Hiver ( 21 décembre) Le Solstice d'hiver est le moment où la terre est la plus éloignée du soleil, le moment où la nuit est la plus longue. Après les jours rallongent. Cette fête marque le début du triomphe de la lumière sur les ténèbres. Les Chrétiens, imitant en cela le culte de Mithra, ont choisi de faire naître le Christ cette nuit-là.

Imbolc ( pleine lune de février) La Christianisation tardive de cette fête l'a occultée plus que les autres. Sa festivité subsiste aujourd'hui sous le nom de la Chandeleur. La déesse Brigit ou Brigantia, déesse de la lumière et de la connaissance, transformée en Sainte Brigitte, devait gêner la mise en place de la fête de la Purification de la Vierge Marie.

Equinoxe de Printemps ( 21 mars) Nous fêtons le réveil de la nature. La sève monte dans les arbres, les animaux s'accouplent, les hommes aussi sentent monter en eux le renouveau printanier. Un cycle démarre. Il est orienté vers la réalisation matérielle. Les forces cosmiques travaillent sur les plans matériels.

Beltaine (Pleine Lune de mai) C'était la fête des fleurs. Elle était surtout la fête du feu. Beltaine signifie feu de Belen. Ce feu était bénéfique. Cette fête annonçait la venue de l'été. Les Druides tenaient à ce symbole unissant le soleil et le feu. C'était leur fête propre. Ils se considéraient comme des Maîtres du feu. C'était dons la fête sacerdotale. Beltaine est donc l'exaltation du Feu.

Solstice d'Eté (21 juin) Les influences aryennes en Gaule nous sont connues par des survivances et des monuments. La persistance de certaines pratiques démontre l'importance qu'on leur accordait. Une des plus authentiques et des plus anciennes pratiques est devenue la fête des Feux de la Saint Jean.

Lugnasad (pleine Lune d'août) C'était la fête en l'honneur de Lug. L'église l'assimila à Lucifer et la fit interdire. En Irlande, elle se tenait à Teltiu. Page 232 de leur livre Les Druides, Françoise Le Roux et Guyonvar'h nous disent que : « Lugnasad était donc caractérisée par : - des foires et des échanges économiques, - le règlement des questions politiques, - des mariages, temporaires ou définitifs, - des jeux et des courses, de chevaux et de femmes, - l'audition de poètes et de musiciens, - une trêve militaire, - la participation obligatoire de toutes les classes sociales. Loin d'interdire la fête, le christianisme l'a maintenue en renforçant les tendances pacifiques et bienfaisantes. »

Equinoxe d'Automne (21 Septembre) Durant ce cycle de six mois, les forces cosmiques favorisent le retrait de la matérialité au profit du spirituel. La nature elle-même illustre ce retrait. Elle se dépouille. L'homme en profite pour rechercher la Connaissance, développer son intuition. Il s'y prépare en méditant sur ce qu'il a fait durant les derniers mois en réfléchissant sur ce qu'il fera maintenant.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 10:41

En regardant la photo de l’article nous avons le cœur qui se déchire quand nous voyons sur le visage de nos anciens la souffrance et l’abandon. Regardez derrière les enfants et petits enfants fiers et surs de leur décision d’avoir placé leur ‘sang‘.

Ils ont sûrement oublié que sans nos anciens ils ne seraient pas là, que chaque plaisir qu’ils prennent tous les jours même le plus petit, ils le leur doivent.

Nos anciens sont notre mémoire, notre morale, le tronc de notre arbre familial. Il est bien loin le temps où on s’appuyait sur les anciens afin de résoudre les nombreux problèmes que le fougue de la jeunesse crée.

La société actuelle prône l’individualisme qui, nous sommes d’accord, nous a été montré par les générations antérieur, mais quelle erreur d’avoir effacé de nos foyers et de nos vies ces puits de science .

Ils vous diront ‘’cela nous coûtent‘’mais c‘est souvent avec la retraite de nos anciens qu‘ils sont plus ou moins bien placés selon la retraite qui rentre, ‘’on a bien choisi, ils sont bien soignés‘’, ‘’mais vous comprenez elle était malade on ne pouvait pas s’en occuper’’, discours en général de tous les auteurs d’abandon d’anciens.

Recherchons à nouveau leur oreille, leur voix, leur écoute, ne laissons pas perdre notre histoire et mémoire de nos vie.

Ressoudons la famille autour de nos anciens, ils peuvent malgré leur âge rendre encore de grands services.

Et le plus triste c’est que les anciens que nous deviendront seront vide de toute morale, de notre histoire et de notre culture.

Redonnons à nos enfants le goût d’aimer leur famille ou sachez le, vous serez comme ces anciens à attendre une hypothétique visite chaque dimanche pour une heure car vos enfants seront débordés par leurs plaisirs individualistes.

Terre Celtique
Partager cet article
Repost0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 22:42

Cet article va en réponse au nouveau courant patriotique entrain de naître et qui a pour but de se distinguer du nationalisme souvent mal perçu.

"Je suis pour un patriotisme étatique, progressiste, pluraliste, multinational, multiculturel et surtout qui s’affirme pour son multilinguisme. Je suis persuadé qu’une troisième langue officielle verra le jour en ce XXI siècle au Canada. Le patriotisme étatique se base sur le sentiment d'appartenance propre à l'homme contrairement au nationalisme qui est l'exaltation de la chose nationale qui se traduit par un trait souvent extérieur ou contraignant à l’homme : souche, religion, race, langue contrairement au patriotisme qui est strictement identitaire . La raison du patriotisme est liée à l'appartenance étatique, identitaire et émotive sans nécessairement tomber dans l'ethnocentrisme et l'exclusivité du nationalisme. Il y a nécessairement des émotions dans le patriotisme étatique, c'est dans la nature de l'homme d'avoir le besoin d'appartenir à un idéal. Par contre, c'est dans la nature de l'animal de se rassembler avec les siens, ses semblables soulevant ainsi la notion de souche, de race, de langue ou encore plus générale de culture. Prenez un poussin par exemple et déposez-le dans un nid de canards, le poussin sera rejeté, voir tué parce qu'il est « différent ». La même chose pour la meute de loups qui se rassemble avec « les siens »."

 

L’Histoire a prouvé et prouve encore aujourd’hui que la cohabitation entre des peuples ne partageant pas la même culture, la même religion et la même langue étaient impossible. Pour preuve, les Amer-Indiens disparus suite à la colonisation de l’Amérique par les Occidentaux. Plus actuel, on trouve aussi le conflit Israelo-Palestinien et encore bien d’autres conflits, que ce soit à l’échelle régional ou national, prouve qu’un multiculturalisme, multilinguisme etc… est impossible. Cette cohabitation est impossible car il y a toujours un dominant et un dominé, c’est un phénomène naturel, une culture n’est pas apte à vivre avec une autre car l’une essaiera toujours de dominer l’autre et l’autre essaiera de même de ne pas se laisser dominer. Ce phénomène fait parti de l’essence de l’Etre (vivant ou non), il se retrouve chez les plantes, chez les animaux mais aussi dans la tectonique des plaques par exemple (lorsque deux plaques entrent en contact l’une essaiera de passer au dessus de l’autre). La volonté chez l’Homme de se rassembler dans une communauté de même culture, même religion et même langue réside donc dans le simple fait de vouloir accéder à l’ordre et à la paix. Le nationalisme n’est donc pas un vice mais réside dans une volonté de vivre en paix selon son identité, sa culture, etc..

 

 

"Le nationalisme est l’exaltation des sentiments les plus primitifs de l'homme contrairement au patriotisme étatique qui ne se fie pas sur l'instinct animal de l'homme mais plutôt sur son sentiment d'appartenance à un idéal. Avec le patriotisme, l'homme utilise sa raison pour s'attacher à un idéal et non ses instincts primitifs comme dans le nationalisme pour se rassembler exclusivement avec ceux qui partagent la même langue, religion, race, culture ou souche. Contrairement au nationalisme, on ne peut prétendre du patriotisme qu’il se fie sur l'instinct animal de l'homme puisque l'homme utilise sa raison pour fonder son appartenance étatique, son amour du pays, et ce, peu importe la race, la langue, la culture, la religion ou l’origine ethnique. Le patriotisme est beaucoup plus rationnel que le nationalisme qui est instinctif. Par nature, l’animal s’aliène volontairement ce dont il est différent ; c’est l’instinct animal de survie qui opère. Le nationalisme se base sur le même instinct de survie, s’aliène tout ce qui ne lui est pas commun ethniquement, culturellement, au plan de la langue ou de la religion. Le nationalisme prescrit l’appartenance à des qualifications extérieures ou contraignantes à l’homme telles la culture, la race, la religion, la langue ou l’origine ethnique. Or, à la naissance, on ne décide pas de sa culture ou de sa race. Le patriotisme lui se fonde non seulement sur l’émotion et le sentiment d’appartenance, mais sur la raison également. L’appartenance, la fierté envers un État pluraliste, multinational, le multilinguisme et le multiculturalisme, cela n’a rien d’instinctif. Il ne se fie pas sur ce qui est extérieur ou contraignant à l’homme mais sur ce qui est commun aux hommes ; il ne se fie pas sur ce qui est différent en l’homme mais sur ce qu’il peut partager. C’est ça un patriotisme étatique et identitaire. Il y a déjà un aspect intellectuel, bien que présent chez le nationalisme, qui ne se fonde pas sur les distinctions entre les hommes mais sur ce qui leur est commun. On s’identifie et on peut être fier d’un État peu importe les langues, les nations, les origines ethniques et les peuples qui y résident. L'appartenance de l'homme à un pays se fait sous plusieurs formes dont celle du patriotisme. Dire que le patriotisme étatique est strictement une émotion est erroné. C'est avant tout un sentiment d'appartenance et de fierté que seul l'être humain peut dégager à l’opposé du nationalisme qui se base sur les instincts les plus primitifs."

 

L’Homme s’attache-t-il réellement à sa raison en se déclarant patriote étatique ? Je serais tenté de répondre non car si il n’y avait même qu’un semblant de raison les patriotes étatiques aurait remarqué que l’idéal n’a ni fond réel ni but. C’est un idéal fait par et pour les attentistes qui ont envi de vivre en paix sans en découdre avec la réalité car comme il a été dit au dessus, la cohabitation entre plusieurs peuples de cultures, de religions et de langues différentes est impossible.

L’instinct de l’Homme est identique à celui de l’animal car c’est un instinct naturel qui est de protéger nos acquis c’est à dire notre culture et notre histoire, on ne peut demander à un Homme de se substituer à la culture d’un autre ou à l’histoire d’un autre car ce n’est pas la sienne. Or l’Homme a besoin pour bien vivre d’une identité sinon il éprouvera un mal être qui pourra se ressentir dans ses actes, voir pour exemple les jeunes immigrés qui sont partagés par la culture des parents et celle du pays qui les a vu naître, ceux qui donnent les émeutes auxquelles on a pu assisté en novembre 2005. Il est vrai qu’à la naissance l’Homme ne choisit pas sa culture, mais il l’adopte et en fait son identité. Et puis est ce un vice de posséder et de développer un certain instinct de survie ? N’est ce pas pour cela que l’on se nourrit ou s’hydrate ? Dans ce cas, on ne blâme pas l’instinct de survie, au contraire on trouve que les actes de boire et de manger sont nécessaire au bien être de l’Homme, alors pourquoi dissocier la volonté d’appartenance à une communauté de même culture de ce bien être que procure l’instinct de survie ?

Il est dit ici que la patriotisme étatique ne se fondent pas sur les distinctions entre les Hommes mais sur leurs points communs contrairement au nationalisme. Mais n’est ce pas plutôt l’inverse ? Le patriotisme étatique veut un multiculturalisme, il est donc basé sur les différences. Or le nationalisme est basé sur le fait de rassembler des Hommes de même culture, il est donc basé sur les points communs.

De plus, on ne peut être fier d’un Etat car l’Etat change, et on ne peut être fier de quelque chose qui est en changement permanent. Le patriote l’est donc pour quelques temps, ce qui ne permet pas d’alimenter un réel idéal, car il est impossible de défendre un Etat si il n’est jamais identique à lui-même, tôt ou tard il entre toujours en contradiction avec nous-même (en prenant en compte le fait qu’on puisse penser autrement que par l’Etat). Cependant, on peut être fier de la Nation, car la Nation ne change pas constamment, la Nation a été fabriqué par son histoire et par la culture de son peuple d’origine. Nous en revenons donc au fait que le patriotisme étatique est un idéal vide et sans fondement alors que le nationalisme a une réelle volonté de faire avancer les choses par la fierté qu’il confère à sa Nation et par la volonté d’y retrouver la paix.

Les instincts primitifs ne sont-ils pas meilleur que les émotions éprouvées par un Homme ? Les instincts primitifs sont naturels, or la nature est mère de tout, et les émotions sont la faiblesse de l’Homme, ce n’est pas un sentiment naturel. Pour preuve, un animal n’éprouve pas d’émotions dans son milieu naturel c’est ce qui lui procure sa force, à l’inverse les sentiments de l’Homme peuvent le pousser à la mort (souffrance, culpabilité…).

"Le principe de l’État-nation, de la révolution française qui se veut unilingue, d'une seule culture et d’une seule nation, est un principe révolu et dépassé. Nous avons aujourd’hui des États multinationaux (le Canada, la Suisse, l’Espagne etc.) et des nations multiétatiques (i.e. la nation arabe). Le Canada comprend le Nunavut qui est un territoire inuit dont la langue officielle est l’inuktitut, nous avons le Québec dont la langue officielle est le français et ainsi de suite.

 

La nécessité de l’État-nation n’est bénéfique et ne se justifie que lorsque la nation est menacée par une force qui met en danger son existence. C’est un mécanisme de défense et nécessaire. Encourager la ségrégation culturelle, ethnique, religieuse ou linguistique; encourager toute forme de ségrégation qui se base sur ce qui est extérieur ou contraignant à l’homme est réactionnaire."

L’Etat-nation unilingue, uniculturel et uninational n’est pas un mal, bien au contraire. Lorsque que l’on regarde en Belgique, ou au Canada, on observe des rivalités entre les membres Wallons et Flamands ou Francophones et Anglophones.

Il n’est en aucun question de ségrégation culturelle, ethnique, religieuse ou linguistique, il réside dans le nationalisme une simple volonté de préserver l’ensemble des cultures quelles qu’elles soient et ceci est impossible si on cherche à en faire le mélange sur un territoire restreint. N’est ce pas toujours plaisant d’aller visiter un pays pour aller en découvrir sa culture ? Préférez-vous vivre dans un pays où toute les cultures s’y trouvent mais où il est impossible de découvrir celle du voisin car on est en conflit avec du fait que chacun essaie de faire sa culture la culture dominante du pays ? Ne préfère-t-on pas vivre en paix, et pouvoir découvrir différentes culture quand on le souhaite, plutôt que de vivre en guerre sans rien pouvoir connaître de l’autre ? De plus, les cultures sont d’autant plus belle quand elles sont appliquées sur leurs terres d’origines car les cultures se sont adaptés au cours de l’histoire au territoire où elles s’appliquaient.

La nationalisme est donc peut être bien un courant réactionnaire, mais qui ne prône rien de malsain, au contraire, il prône la préservation et chercher à assurer la pérennité de toute les cultures et ce, sur un territoire en paix. N’est ce pas mieux que de chercher à rassembler toutes les cultures sur un territoire restreint, d’y provoquer des rivalités et par conséquent que personne puisse y vivre en paix ?


"Le patriotisme étatique et identitaire relève bien sûr de l'émotion tel qu'avancé ci-dessus. Celui-ci est propre à l'homme et l'homme ne peut être sans émotion; cela va de soi. Trudeau citait souvent Platon — et je souris — notamment en évoquant le « reason over passion ». Je ne peux me dire parfaitement d'accord avec la position constitutionnelle de Pierre Trudeau, mais j'avoue être on ne peut plus d’accord avec son idéologie, notamment en ce qui a trait au libéralisme. Pour comprendre la raison invoquée dans le platonisme, il faut prendre en considération que l’homme a des émotions. La raison n’est pas divine comme le prétendait Cicéron et Marc-Aurèle, les deux tenants romains du stoïcisme grec. La raison est ce qui distingue l’homme de l’animal, et cette raison n’a rien de divin ou absolu. Et on ne peut prétendre qu’être émotif veuille nécessairement dire être irrationnel. La raison doit tout simplement guider notre conscience. On ne peut empêcher l’homme d’être émotif, on ne peut l'empêcher de s’attacher à un idéal parce qu’il évoque l’émotion. Le nationalisme est non seulement émotif comme le patriotisme, mais il est instinctif ce qui n’applique pas au patriotisme étatique."

 

Lorsqu’il y a de l’émotion, la raison n’est plus elle même et se trouve dirigée par ces émotions. Donc dans le cas où l’on s’attache à un idéal parce qu’il évoque l’émotion, il n’y a rien de rationnel. De plus les émotions ne sont que des sentiments passifs, qui n’ont pas le but de faire avancer quelque chose, la preuve est que le patriotisme étatique est bien un mouvement attentiste. Cependant l’instinct est quelque chose de fort et de naturel qui pousse l’Homme à se dépasser pour sa survie, dans ce cas l’Homme agit.

 

"L’histoire nous a démontré que le nationalisme a fait l’objet de discorde chez les humains depuis des lunes, qu'il s'agisse du nationalisme de la Polis grecque ou du nationalisme de l’État-nation de la révolution française. Depuis la civilisation grecque - qui se rassemblait en prenant en considération le génos - à celle d'aujourd’hui, le nationalisme a provoqué dans les quatre coins du monde des guerres fratricides au nom de la religion, de la culture, de la race, de la langue ou de l’origine ethnique. La fierté nationale n’est pas la prérogative du nationalisme et l’existence d’une nation n’est pas non plus sujette au nationalisme. L’avenir nous dira si cette idéologie dépassée sera reléguée un jour aux oubliettes; l'avenir nous dira si nous vivrons un jour en harmonie."

 

Si le nationalisme a fait des discordes au cours des temps c’est bien parce que comme vous, d’autres ont voulu imposé un mélange des cultures, des religions, des langues et des ethnies sur un territoire restreint appartenant à une seule culture, une seule religion et ne possédant qu’une seule langue. Avant c’était une fierté et un honneur pour les hommes de se battre pour sa nation, pour préserver son peuple, c’était une valeur commune et défendue par tous les peuples quels qu’ils soient. Cette valeur a aujourd’hui a été perdu par le fait que des certains, voulant prendre le pouvoir plus facilement ont trouvé un moyen de diviser le peuple d’une même nation ; il y a ceux qui attendent et espèrent patiemment que le temps fera que les sociétés multiculturelles pourront fonctionner un jour (ceux ci n’ont pas retenu les leçons de l’histoire) et il y a ceux qui veulent retrouver un climat de paix au sein de la nation et qui se donne les moyens d’accéder à ce qu’ils veulent en luttant pour faire revenir une nation uniculturelle. Il y a toujours eu des nationalistes depuis le début de l’histoire, luttant contre l’invasion de leur territoire, ils ont toujours agi de la même façon (avec plus ou moins de moyens selon les temps) mais l’avis sur eux a changé. Une armée de Gaulois qui luttait contre les Romains afin de garder son territoire et sa culture était perçue comme héroïque et très respectable, alors que quelques nationalistes (de n’importe quel pays) qui luttent pour la même chose aujourd’hui sont vu comme des monstres.

Pour conclure, le patriotisme étatique est bel et bien un mouvement attentiste, qui n’a aucun projet pour arriver à ce qu’il veut pour la simple et bonne raison que ce que la patriote étatique recherche est naturellement et culturellement impossible. A l’inverse, le nationaliste qui a aussi pour but d’arriver à la paix sur son territoire, a compris que cela est possible si il n’y a qu’une seule culture d’établi sur ce territoire. Le nationaliste ne rejette pas l’étranger qui s’assimile à cette culture, mais rejette celui qui veut intégrer la sienne et par conséquent la faire dominer. Sa plus grosse différence avec le patriote étatique est que lui agit pour essayé de parvenir à ses fins et de retrouver la paix au sein de sa Nation.

A tout ceux qui se réclament patriotes car ils ont peur de la connotation que peut prendre le mot nationaliste, véhiculaient la réelle image du nationalisme et non pas celle du raciste primaire plutôt que de la fuir en se faisant passer pour autre chose.

Terre Celtique


Pour accéder à l'article complet: http://www.uni.ca/opinions/nationalisme_f.php

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 15:32

Ma France à moi elle parle fort, elle vit à bout de rêves,
Elle vit en groupe, parle de bled et déteste les règles,

T.C / Repli en communauté ! refus de l’ordre et des lois républicaines

Elle sèche les cours, le plus souvent pour ne rien foutre,

T.C/ il est vrai qu’il est mieux d’être dans la rue, là se trouve leur vrai savoir et valeur celui de la délinquance et de la main mise sur des territoires mafieux !
Elle joue au foot sous le soleil souvent du Coca dans la gourde,
C'est le hip-hop qui la fait danser sur les pistes,
Parfois elle kiffe un peu d'rock, ouais, si la mélodie est triste,
Elle fume des clopes et un peu d'shit, mais jamais de drogues dures,

T.C/ Incitation à la consommation et légalisation des drogues douces et au développement de l’économie parallèle

Héroïne, cocaïne et crack égal ordures,
Souvent en guerre contre les administrations,

T.C/ qu’ils aimeraient bien transformer à leur seul profit !

Leur BEP mécanique ne permettront pas d'être patron,

T.C/ qui y a t’il de honteux à être ouvrier et de participer au développement de la France, un tel discour brise l’homme et nuie à la vision de ses propres capacités. Arrêtons d’en faire des rêveurs!

Alors elle se démène et vend de la merde à des bourges,

T.C/ Dénonciation de trafic divers et illicite, pourrissant un peu plus chaque jour nos villes et campagnes, participation active à l’affaiblissement des valeurs et moeurs de notre jeunesse

Mais la merde sa ramène à la mère un peu de bouffe, ouais.

T.C/ Complicité familliale dans bien souvent des cas.

Parce que la famille c'est l'amour et que l'amour se fait rare
Elle se bat tant bien que mal pour les mettre à l'écart,

T.C/ Protectionisme et nationalisme (la preference des siens)

Elle a des valeurs, des principes et des codes,

T.C/ Valeurs et codes qu’ils essayent de nous imposer par tous les moyens et surtout par la violence (voir notre actualité)

Elle se couche à l'heure du coq, car elle passe toutes ses nuits au phone.

T.C/ Il est vrai qu’une France qui ne dort pas est en forme pour aller travailler ou même chercher du travail !

Elle parait faignante mais dans le fond, elle perd pas d' temps,
Certains la craignent car les médias s'acharnent à faire d'elle un cancre,
Et si ma France à moi se valorise c'est bien sûr pour mieux régner,

T.C/ Voeu de règne sans partage

Elle s'intériorise et s'interdit se saigner. Non...

T.C/ Communitarisme

{Refrain: x2}
C'est pas ma France à moi cette France profonde
Celle qui nous fout la honte et aimerait que l'on plonge
Ma France à moi ne vit pas dans l' mensonge
Avec le coeur et la rage, à la lumière, pas dans l'ombre

Ma France à moi elle parle en SMS, travaille par MSN,
Se réconcilie en mail et se rencontre en MMS,
Elle se déplace en skate, en scoot ou en bolide,
Basile Boli est un mythe et Zinedine son synonyme.
Elle, y faut pas croire qu'on la déteste mais elle nous ment,
Car nos parents travaillent depuis 20 ans pour le même montant,

T.C/ Il existe en France 7 millions de smicard vivant le même problème, arrêtez de croire que la misère de la planète vous appartient !

Elle nous a donné des ailes mais le ciel est V.I.P.,
Peu importe ce qu'ils disent elle sait gérer une entreprise
.
Elle vit à l'heure Américaine, KFC, MTV Base
Foot Locker, Mac Do et 50 Cent

T.C/ . On nous préconise la Malbouffe et des vêtements hors de prix pour des petits salaires comme quelque chose de bien

Elle, c'est des p'tits mecs qui jouent au basket à pas d'heure,
Qui rêve d'être Tony Parker sur le parquet des Spurs,
Elle, c'est des p'tites femmes qui se débrouillent entre l'amour,
les cours et les embrouilles,
Qui écoutent du Raï, Rnb et du Zouk.
Ma France à moi se mélange, ouais, c'est un arc en ciel,
Elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle.

T.C/ Aveu direct du refus de suivre nos valeurs et traditions familiale

{au Refrain, x2}

Ma France à moi elle a des halls

T.C/ D'où elle terrorise les habitants pour en faire une zone de trafic et de non droit républicain !

 et des chambres où elle s'enferme,
Elle est drôle et Jamel Debbouze pourrait être son frère,
Elle repeint les mures et les trains parce qu'ils sont ternes

T.C/ Dégradations de biens publics

Elle se plait à foutre la merde car on la pousse à ne rien faire.

T.C/ Nous sommes conscient qu’ils prennent du plaisir à détruire et à casser des choses ne leur appartenant pas !

Elle a besoin de sport et de danse pour évacuer,
Elle va au bout de ses folies au risque de se tuer,
Mais ma France à moi elle vit, au moins elle l'ouvre, au moins elle rie,
Et refuse de se soumettre à cette France qui voudrait qu'on bouge.

T.C/ Insoumis à nos valeurs républicaines

Ma France à moi, c'est pas la leur, celle qui vote extrême,
Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM,
Celle qui s' croit au Texas,
celle qui à peur de nos bandes,
Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante.
Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes,
Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à l'hospice
,
Non, ma France à moi c'est pas la leur qui « fête le beaujolais »

T.C/ Intolérance et moquerie de notre terroir!

Et qui prétend s'être fait baiser par l'arrivée des immigrés,
Celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d'être ouverte,
Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre,
Celle qui pense qui pense que la police a toujours bien fait son travail,
Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra,
Non, c'est pas ma France à moi, cette France profonde...
Alors peut être qu'on dérange mais nos valeurs vaincront...

T.C/ Appel à la révolte

Et si on est des citoyens, alors aux armes la jeunesse,

T.C/ Appel au conflit armée

Ma France à moi leur tiendra tête, jusqu'à ce qu'ils nous respectent.

T.C/ Appel à la résistance et défense de leur vision de la Nation !


Si il existe un vrai danger pour la population et notre jeunesse c’est bien celui-ci en effet Diam’s touche une population de Fans de 7 à 14 ans de toutes origines et de tous milieux.

Ses chansons incitent à la mise en place d’une société et de valeurs que nous rejetons de toutes nos forces, en effet les difficultés sociales ne doivent pas; engendrer des émeutes, des viols (pardon tournantes), des vols (re-pardon incivilités et autres), créer et développer une économie parallèle et le refus de l’intégration. De plus, elle appelle à résister et mettre en place par des moyens illégaux leurs valeurs et soi-disante culture, avec en prime une justification sur l’intolérance de l’autre pour ses actes.

La France est, et sera toujours une terre d’accueil pour des hommes et femmes de toutes origines culturels désireux de s’assimiler et d’épouser nos traditions et valeurs!

Alors Diam’s OUI TA FRANCE NE SERA JAMAIS LA NOTRE !!!

Terre Celtique

Je rapelle que dans la france profonde il y a des humains de toutes origines culturelles et religieuses qui à ce jour sont assimiler et ne sont pas du  tout d'accord avec de tels propos. Diam's ARRETE DE PARLER EN NOTRE NOM A TOUS! Cette radicalisation de tes textes n'est là que pour t'attirer un public plus large de fans, tu chantes pour la gamelle, et surtout arrêtes de parler au nom de toute l'immigration, tu ne nous representes pas du  tout. Nous cette france on l'aime!
Ichata


Partager cet article
Repost0