Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ASSOCIATION TERRE CELTIQUE
  • : L'Association Terre Celtique prône les valeurs traditionnelles de la famille, du travail et des cultures ancestrales. Si vous êtes intéressé par le fait de rejoindre une association qui bouge, qui ose manifester son appartenance à la culture Celte et en est fier, si vous aussi en avez assez de subir rejoignez nous afin d'être plus fort, solidaire et unis. Plus qu'une Association nous sommes une famille !!!! Nous vous proposons: Une ambiance qui correspond à vos idées, Des sorties en extérie
  • Contact

BIENVENUE

Recherche

Liens

Archives

1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 12:05
Alors qu'il effectuait un saut en parachute à 4.000 mètres d'altitude, un professeur de parachutisme a trouvé la mort après avoir sauvé la vie d'une de ses élèves. Agé de 27 ans, le professeur Grégory Schmidt a aidé sa stagiaire, en proie à un problème technique, à ouvrir son parachute de secours. Mais, il n'a pas pu ouvrir à temps son propre parachute et s'est écrasé. Il est mort sur le coup.

Drame hier à Pujaut dans le Gard, à une dizaine de kilomètres d'avignon. Un professeur de parachutisme a trouvé la mort en venant en aide à l'une de ses élèves en difficulté. Voyant qu'une stagiaire rencontrait un problème matériel lors d'un saut, il a piqué vers elle pour lui permettre d'ouvrir son parachute de secours. Mais il n'a pu avoir le temps d'ouvrir son propre parachute et s'est écrasé sur le sol.

Agé de 27 ans, le professeur Grégory Schmidt était un parachutiste expérimenté. Il était moniteur privé depuis 4 ans sur la base de Pujaut, l'une des plus importantes de France. Il est mort sur le coup. Son élève, victime de contusions dorsales, a été conduite à l'hôpital d'Avignon. Ce type d'accident est rarissime. La base de Pujaut organise chaque année près de 30.000 sauts.

"Il a d'abord pensé à sauver son élève avant de se sauver lui", indique le vice-président de l'école française de parachutisme de Pujaut. L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Villeneuve-les-Avignon. Les moniteurs excluent la thèse d'un défaut de matériel. Sans doute l'élève s'est-elle mal harnachée ou les fixations ont-elles bougé pendant la chute. La miraculée doit être entendue dans les plus brefs délais.


TERRE-CELTIQUE lui délivre à tittre postume le guerrier Celte, un tel geste nous fait croire encore en l'humanité et le courage de l'homme

Partager cet article
Repost0

commentaires